Mission de maitrise d’œuvre urbaine pour le NPRU des Nations à Vandoeuvre-les-Nancy

Equipe : Urbitat+, mandataire urbanisme, Iups, paysage, Le Frene, sociologue, Ingerop Bet Vrd

Maître d’ouvrage : Métropole du Grand Nancy

Date : 2017 en cours

 

Processus du projet

Cette mission nous a permis de réfléchir à la transformation d’un morceau de territoire sur le temps long qui est par excellence le temps de la ville. La mise en place d’un processus de transformation, à travers une intervention forte de la collectivité doit susciter des investissements et des appropriations et permettre à ce quartier de retrouver une certaine dynamique, c’est-à-dire de se transformer presque naturellement à partir de projets déjà existants, en cours, ou en devenir à différentes échelles de temps pour entrer dans l’histoire « banale » de la fabrication de la ville. La démarche de renouvellement urbain n’est en effet pas réductible à une démarche scientifique, mais constitue une réponse pragmatique à des enjeux particuliers, propres à un quartier à un moment spécifique de son histoire.

 

L’esprit du projet

Le quartier est aujourd’hui une des polarités de l’ouest de l’agglomération, car non seulement il bénéficie d’un nombre important d’équipements, scolaires, sportifs, sociaux et culturels, mais il profite également d’une offre commerciale de proximité. L’arrivée du tram doit permettre d’affirmer la ville de Vandœuvre-lès-Nancy comme véritable entrée dans l’agglomération.

S’il a des qualités qui seront véritablement des atouts dans le projet, le quartier présente un certain nombre de faiblesses.  Celles-ci ont été mises en avant dans les éléments de diagnostic, et la forme urbaine et plus encore les typologies de logements, notamment les plots et la tour, sont autant de handicap dans la transformation du quartier. Un des enjeux de ce projet sera donc de garder cette structure forte tout en diversifiant le bâti.

La stratégie générale consiste à « revenir à la ville ordinaire », cela implique de développer de l’intensité urbaine, soit par la mixité fonctionnelle, qui existe déjà fortement dans le quartier, soit par la mixité résidentielle, ce qui est, non seulement, aisé mais, surtout, indispensable sociologiquement. Un premier travail sur la clarification du maillage viaire et le redécoupage parcellaire accompagne la nécessité dde tendre vers la diversification statutaire par une diversité morphologique.

Un second enjeu sera de valoriser la position paysagère intéressante du quartier. En effet, le quartier est dans une situation intéressante sur les coteaux du plateau de Haye, et possède un patrimoine arboré important. Comment tirer parti de la restructuration urbaine envisagée pour inscrire le quartier dans un nouvel usage du sol. Ainsi, un travail de résidentialisation des pieds d’immeuble associé à un travail avec les habitants est proposé. Le parc Pouille quant à lui sera élargi jusqu’à la place de Londres, nouvel espace public sur le quartier marquant l’entrée de ville.

Type de projet
Renouvellement urbain de quartier d'habitat